agréments et affiliations fédération française aéromodélisme

  • Agréments et affiliations

Une volonté fédérale depuis 1966

Depuis 1966, la FFAM a toujours œuvré pour une meilleure reconnaissance de l'activité aéromodéliste, collant ainsi au plus près à ses statuts et objectifs.

Dès la fin des années soixante-dix, Jean Moretti, alors second président de la FFAM œuvrera auprès des pouvoirs publics pour que cette activité soit habilitée par le secrétariat d'état à la jeunesse et aux sports.
Une volonté fédérale depuis 1966

 

Agréments et affiliations de la FFAM

 

Agréée et délégataire du ministère chargé des sports
Agréée et délégataire du ministère chargé des sports

C'est en 1981 que ces démarches aboutiront et depuis, la FFAM est restée en permanence agrée et délégataire du ministère chargé des sports.

Cette reconnaissance lui vaut d'obtenir des subventions annuelles de la part de ce ministère, permettant de favoriser, entre autres, les déplacements des équipes de France,
la formation des officiels et dirigeants et les aides aux jeunes sportifs.

Bien entendu, les associations affiliées bénéficient de cette reconnaissance nationale en ayant la possibilité, si elles le demandent, d'obtenir un numéro d'agrément départemental, leur ouvrant ainsi la porte à des subventions accordées par les Directions Départementales de la Cohésion Sociale.

Les comités départementaux et régionaux (CDAM et CRAM) obtiennent de facto cet agrément car ils sont des organes déconcentrés de la FFAM.

 
Agréée par le ministère chargé des transports
Agréée par le ministère chargé des transports

C'est en 1981 que ces démarches aboutiront et depuis, la FFAM est restée en permanence agrée et délégataire du ministère chargé des sports.

Cette reconnaissance lui vaut d'obtenir des subventions annuelles de la part de ce ministère, permettant de favoriser, entre autres, les déplacements des équipes de France,
la formation des officiels et dirigeants et les aides aux jeunes sportifs.

Bien entendu, les associations affiliées bénéficient de cette reconnaissance nationale en ayant la possibilité, si elles le demandent, d'obtenir un numéro d'agrément départemental, leur ouvrant ainsi la porte à des subventions accordées par les Directions Départementales de la Cohésion Sociale.

Les comités départementaux et régionaux (CDAM et CRAM) obtiennent de facto cet agrément car ils sont des organes déconcentrés de la FFAM.

 
Affiliée au Comité National Olympique Français (CNOSF)
Affiliée au Comité National Olympique Français (CNOSF)

C'est en 1981 que ces démarches aboutiront et depuis, la FFAM est restée en permanence agrée et délégataire du ministère chargé des sports.

Cette reconnaissance lui vaut d'obtenir des subventions annuelles de la part de ce ministère, permettant de favoriser, entre autres, les déplacements des équipes de France,
la formation des officiels et dirigeants et les aides aux jeunes sportifs.

Bien entendu, les associations affiliées bénéficient de cette reconnaissance nationale en ayant la possibilité, si elles le demandent, d'obtenir un numéro d'agrément départemental, leur ouvrant ainsi la porte à des subventions accordées par les Directions Départementales de la Cohésion Sociale.

Les comités départementaux et régionaux (CDAM et CRAM) obtiennent de facto cet agrément car ils sont des organes déconcentrés de la FFAM.