actualités de la fédération française d'aéromodélisme

  • Actualités

Toutes les actualités

3ème Championnat du monde d'avion de voltige indoor radiocommandé Strasbourg - 3ème titre pour Gernot Bruckmann

Troisième titre mondial pour l'Autrichien Gernot Bruckmann – La France vice-championne du monde !

 

Le programme du dernier jour de compétition concernait les 13 pilotes sélectionnés pour les vols de finale parmi lesquels les trois Français. La tension était donc palpable pour les deux derniers rounds, la moindre erreur pouvant coûter plusieurs places au classement.

 

13 finalistes

À l'issue des vols de qualifications exécutés les premiers jours du championnat, treize finalistes ont été sélectionnés parmi lesquels figurent trois des quatre membres de l'équipe de France.

 

 

 

 

juges
Les vols des concurrents ont été notés par un panel de 10 juges internationaux qui ont parfois eu du mal à départager les meilleurs pilotes.

 

 

A l'issue du premier vol de ce vendredi, pas de grands changements au classement avec la domination de Gernot Bruckmann, impérial et imperturbable malgré la pression.

 

Sans grande surprise, il gagne les trois vols de finale et empoche au passage son troisième titre de champion du monde. Il est suivi du jeune Finlandais Janne Lappi et du Lituanien Donatas Pauzuolis. Un trio qui domine largement le monde de la voltige indoor radiocommandée, puisque ces trois là composaient déjà le podium du championnat du monde de 2015 !

 

Le titre mondial par équipe revient à l'Autriche grâce au niveau très homogène de ses pilotes. Une homogénéité qui a également produit ses fruits chez les tricolores puisque la cinquième place de Julien Hecht, la septième de Nicolas Piétu et la huitième de Nicolas Détry, permettent à l'équipe de France d'obtenir une très satisfaisante médaille d'argent devant les voisins Italiens. Si le junior Thomas Foliguet, quatrième membre de l'équipe n'a pas participé aux vols de finale, sa vingtième place à l'issue des épreuves préliminaires est très satisfaisante, d'autant qu'il termine quatrième junior, et donc au pied du podium des jeunes et accrochera une belle médaille d'argent autour du cou.

 

Du côté des juniors, le Suédois Félix Scander est champion du monde, suivi par l'américain Joseph Szczur et l'Italien Mattia Zeni.


Ces champions ont, dès vendredi soir, savouré leurs victoires avant la remise des prix officielle qui se déroulera à partir de 17 heures samedi à l'issue des vols acrobatique en musique.

Nicolas Pietu

Le Français Nicolas Piétu ausculte son avion après qu'il ait été contraint d'interrompre son dernier vol de finale en raison de la rupture d'une commande de son avion.
 
Nicolas Detry
Le Français Nicolas Détry dans ses œuvres. Il peut être satisfait de son championnat.
 
Julien Hecht
L'alsacien Julien Hecht, pilote local de l'équipe de France, termine à une très belle cinquième place. Classé premier Français, il est très satisfait de sa prestation.
 
Poidevin-Nautomatic
Pour la première fois dans une compétition internationale, les notes attribuées par les juges étaient saisies sur un boitier individuel qui les transmettait instantanément pour addition des totaux puis  affichage sur les écrans d'information. Ce dispositif a été élaboré par Roland Poidevin qui affichait un sourire de satisfaction à l'issue des épreuves tant le système a donné satisfaction.

régie

Afin de permettre au monde entier de suivre en direct les vols de ce championnat du monde, une retransmission vidéo en direct a été mise en place, imposant d'important moyens techniques et humains en régie.
 
 avion précaution
Les avions utilisés pour ce type de compétition sont un modèle de légèreté avec une masse moyenne de 50 à 70 grammes. Autant préciser qu'ils sont, au sol, manipulés avec d'infinies précautions.
 
Gernot Bruckmann
Le dernier vol de Gernot Bruckmann ne l'a pas conduit à la victoire car celle-ci était acquise dès le tour de vol précédent. Trop fort et donc… triple champion du monde !
 
donatas pauzuolis
Les pilotes présentent diverses façon de se concentrer avant un vol. Pour sa part, le Lituanien Donatas Pauzuolis s'isole au bord de piste, écouteurs dans les oreilles !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les petis

Lors des moments de pause organisés au cours de la compétition, les petits Strasbourgeois ont pu découvrir l'aéromodélisme à travers des séances de construction de petits modèles simples mais aussi avec de véritables séance de pilotage en double commande que tous ont trouvé trop courtes !
 

groupe-organisateur

A 17 heures, le championnat du monde était terminé : les organisateurs qui ont brillamment mis sur place ce championnat du monde ont tenu à poser pour la postérité, en compagnie de [leur] équipe de France vice-championne du monde 2017-2018 
 
Yvon Boyer
Yvon Boyer, le juge Français qui officiait à Strasbourg, interviewé, au cours d'une pause, par une équipe de France 3.

 


Retour aux actualités